Neuf

INSECTOPIA: LA CONQUETE LIVRE DE BASE


Quelque part dans l'univers les insectes ont pris le contrôle de leur environnement, ils découvrent des vestiges d'anciens dieux aux pouvoirs sans limites, boite de Pandore ? Quelque part dans l'univers, des civilisations insectes ont émergé. Grâce à leur développement physique et intellectuel, ces créatures, se tenant sur leur pattes ...

  • prix public
  • 49.90€
Paiement sécurisé
Satisfait ou remboursé
Frais de port
Expédiée sous 24h
Caractéristiques
Fabricant :ODONATA EDITIONS
Etat : NEUF
Mécanismes : jeu de role
Année de parution : 2016
Langue : FRANCAIS
Description

Quelque part dans l'univers les insectes ont pris le contrôle de leur environnement, ils découvrent des vestiges d'anciens dieux aux pouvoirs sans limites, boite de Pandore ?

Quelque part dans l'univers, des civilisations insectes ont émergé. Grâce à leur développement physique et intellectuel, ces créatures, se tenant sur leur pattes arrières et utilisant leur quatre membres supérieurs pour créer et combattre, ont su maîtriser leur environnement et concevoir de grandes cités. Aux origines, leurs chances de développement étaient faibles. Mais à force de combat et d'union, les intres, car il faudra nommer ces insectes intelligents ainsi, réussirent à dominer les créatures à sang chaud, les plumes et les écailles, bien plus grandes qu'eux. Il faut dire que les dieux de la nature observent les intres avec une douce affection, leur assurant chance et victoire.
Ces derniers leur rendent bien puisqu'ils prient les différents dieux de la nature avec ferveur.

Au fil des cycles, des races dominantes émergent. Elles dominent bientôt le continent d'Entoma. Au nord, les myrmides, descendantes des fourmis, construisent un empire gigantesque qui assoit son autorité sur sa puissance militaire, son union et l’obéissance de ses soldats maîtrisés par les phéromones. Au sud, une coalition d'intres vient contrer les souhaits hégémoniques de l'empire, les Lulles, descendantes des libellules et maîtresses des transports, s'allient aux putères contrôlant le commerce, ayant pour aïeuls les punaises. Mais ce sont les termides, descendantes des termites, qui soudent les peuples du Sud, par leur nombre, leur richesse et la fabuleuse grandeur de leurs cités tours. Tout à fait à l'Est du continent, les Apis, filles des abeilles, maîtrisent la production de la mielline, cette substance magique qui guérit de bien des maux, et permet de maintenir sa température dans toutes les situations.
Vingt races se développent, tentant de se partager un continent fertile et sauvage. Des cités élaborées naissent de nouveaux prodiges.
L'artisanat est florissant tandis que de nouvelles idées sur la condition des intres apparaissent. Une grande révolution survient alors...

Au cœur des montagnes d'Arron, les myrmides font une découverte bien particulière. Dans une mine de quartz, ces cristaux utilisés comme étalon de monnaie, des mineurs myrmides découvrent un objet sphérique construit dans une roche d'une rare solidité.
Cette sphère s'avère être un vestige d'une ancienne civilisation ayant vécu sur Entoma il y a des centaines de milliers d'années. Ces créatures étaient mille fois plus grandes que les insectes et maîtrisaient la science et la nature. Elles avaient une religion très forte qui plaçait leur être au centre de l'univers.
Ces titans, car c'est ainsi que les myrmides les nommèrent, laissèrent à l'intérieur de leurs vestiges, les secrets de leur civilisation. A partir de cette découverte, l'empire myrmide des Sarabandes proclame l'avènement d'une nouvelle ère, celle des anciens dieux.
L'impératrice myrmide crée une nouvelle religion balayant d'un revers de patte les croyances aux dieux de la nature. Ceci va susciter beaucoup de convoitise mais aussi beaucoup de haine, attisant les conflits Nord Sud.
Cependant, un mal bien plus grave va naître des découvertes des vestiges des anciens dieux et de cette nouvelle religion.

Au contact des vestiges des anciens dieux, les peuples élus du nouveau culte acquièrent science et magie, mais un nouveau mal les frappe. Certains développent une maladie dont le symptôme principal est l'apparition de tâches blanches phosphorescentes sur la chitine, puis les malades subissent des mutations atroces et meurent rapidement.
Face à cette maladie, nommé la corruption du sombre, les peuples cultistes décident de chasser les populations contaminées vers le sous sol des montagnes d'Arron, pour isoler le mal et camoufler cette épidémie. Les peuples du Sud, étant restés fidèles aux dieux de la nature, accusent l'empire des myrmides et sa nouvelle religion d'avoir ouvert une boite de pandore qui mènera les intres à leur extinction.
Dès lors, un conflit idéologique et territorial d'envergure émerge. Les peuples élus des anciens dieux doivent-ils renoncer aux bienfaits des titans pour rassurer les dieux de la nature ? Probablement, mais la soif de connaissance et de puissance des dirigeants sera plus forte que leur sagesse et leur prudence...

Après des cycles de guerre et de destruction, Entoma a retrouvé un certain calme en ce 503 ème cycle après la découverte des anciens dieux. Mais de vieilles rancœurs subsistent entre les royaumes et les peuples. Les peuples élus des anciens dieux bénéficient de grandes découvertes technologiques, mais continuent de fouiller le sol, alimentant la maladie du Sombre. Ces malades font grandir une armée souterraine d'un peuple honni qui se nomme les "blafards".
Bientôt ils resurgiront pour assouvir leur soif de vengeance, commandés par la haine et la folie. Des peuples, Cerk et Blatères, se vouent une haine respective et font tout pour un retour à la guerre.
Fort heureusement, les échanges commerciaux du vaste continent d'Entoma calment les ardeurs militaires des uns et des autres. Les putères tiennent tout le négoce avec leur guilde des négociants, tandis que les lulles transportent partout les denrées de valeur grâce à leurs nefs de bois volantes.

Préparez vous à vivre à l'échelle d'un insecte, en proie aux prédateurs gigantesques. Préparez-vous à combattre dans des armures naturelles, des créatures aux pouvoirs insectoïdes tels que le venin et l'acide.

Découvrez un monde riche où le complot et l'intrigue ont une place importante dans un contexte idéologique et politique conflictuel. Incarnez des créatures insectoïdes aux pensées humanisées, douées d'amour, de conscience et d'honneur...enfin certaines.

 

Le système de jeu développé pour Insectopia est novateur, proposant des variantes et conçu pour répondre aux différents modes de jeu des maîtres et joueurs.

Les personnages à incarner sont multiples.
Vingt races et dix huit métiers sont proposés aux joueurs les plus avides de variété.
La création des personnages prend en compte les spécificités des insectes, leur fonctionnement, leurs modes de vie et leurs relations. Les « pouvoirs » de chaque insectes sont traduits de façon opérationnelle dans les règles. Les compétences des joueurs sont diverses. Elles offrent les possibilités d'axer les scénarios sur de l'enquête, de l'intrigue ou de l'action.

Le système de simulation des actions et interactions est fluide et ludique.
Aucun dé ou carte n'est utilisé, mais le hasard intervient bien dans la résolution des actions. Un petit truc, ludique et très modulable vient agrémenter les parties de jeux et le suspens....

Le système de combat offre différentes possibilités.
Construit avec plusieurs niveaux d'utilisations, il permet une prise en main simple ou plus complète. Même si insectopia se veut un jeu d'intrigue, d'ambiance et d'enquête, une part belle est faite aux combats et à ses possibilités. C'est fabuleux d'avoir un monde complet et des scénarios de qualité, mais si on peut mettre un peu de combat épique au milieu c'est tout aussi bien..

La magie joue un rôle important dans Insectopia.
Six types de magies sont développés dans le jeu pour offrir de la diversité. Elles sont gérées par un système de résolution libre. Les joueurs conçoivent les sorts : leurs effets, leurs puissances et leurs formes au fil des scénarios et des situations.

Téléchargement :

https://insectopia-jdr.com/pdf/Insectopia-kit_de_demarrage-NB_BD02.pdf

 

Avis
Il n'y a aucune critique pour ce produit.